Conférences 2019

Sauf exception, toutes nos conférences de 2019 auront lieu à 17:30 à l'Espace Mandela (voir).

16/01/2019 - La Chaîne des Puys et la Faille de Limagne inscrites

                       au patrimoine mondial de l'UNESCO : pourquoi ?

 

par Pierre BOIVIN

Laboratoire Magmas et Volcans (LMV)

Université Clermont Auvergne - CNRS - IRD, OPGC

Bahrein, 2 juillet 2018, le site Chaîne des Puys - faille de Limagne est inscrit au patrimoine naturel mondial de l'UNESCO sous l'intitulé : "Haut-lieu tectonique de la Chaîne des Puys - Faille de Limagne".

Quels ont été les arguments scientifiques qui ont permis ce succès ? L'origine de la Chaîne des Puys et plus largement des volcans d'Auvergne, s'inscrit dans l'affrontement des plaques continentales africaine et européenne. Cette collision a déclenché toute une cascade de phénomènes, dont la formation des Alpes, l'effondrement de multiples fossés au travers de l'Europe, l'apparition répétée de volcans et en particulier ceux d'Auvergne. Ce sont les éléments de cette histoire retenus pour argumenter cette inscription qui seront présentés lors de cette conférence.

Haut lieu tectonique Chaîne des Puys - faille de Limagne

France
Critère : (viii)

Situé au centre de la France, le bien comprend la longue faille de Limagne, l’alignement des volcans de la Chaîne des Puys et le relief inversé de la Montagne de la Serre. Il s’agit d’un élément emblématique du rift ouest-européen, créé dans le sillage de la formation des Alpes, il y a 35 millions d’années. Les caractéristiques géologiques du bien démontrent comment la croûte continentale se fissure, puis s’effondre, permettant au magma profond de remonter et entraînant un soulèvement de la surface. Le bien illustre de manière exceptionnelle le phénomène de rupture continentale – ou rifting –, qui est l’une des cinq principales étapes de la tectonique des plaques.

06/02/2019 - Histoire et enjeu de la Métrologie

 

par Christophe Dubois

Consultant métrologie chez Deltamu

Membre du Collège Français de Métrologie

La mesure occupe une place primordiale dans le monde de l’industrie. En effet, toutes les décisions reposent sur des mesures et, pourtant, elles ne sont pas justes. Les décisions prises dans l’entreprise font naître des risques (clients et fournisseurs). À l’heure où plus aucune erreur stratégique n’est permise du fait d’une concurrence mondialisée et agressive, la fiabilité des mesures devient un enjeu crucial.

La métrologie est trop souvent considérée par les industriels comme le service de gestion des instruments de mesure. Deltamu a la volonté de remettre la métrologie à sa juste définition : la science de la mesure. La métrologie redevient ainsi un élément clé de performance et de productivité industrielle. Le métrologue, qui retrouve alors l’essence de sa fonction en garantissant la fiabilité des mesures de l’entreprise, participe activement aux choix et décisions de l’entreprise et concourt

ainsi à l’Excellence Opérationnelle.

L’objectif de cette conférence est de présenter la métrologie, son histoire et ses évolutions et de faire un état des lieux sur la mise en place de la Smart Metrology  dans un monde industriel dominé par la digitalisation.


Pour se rafraîchir la mémoire avant la conférence ...

Télécharger
Les unités de la physique
Document proposé sur le site de l'université du Mans :
http://ressources.univ-lemans.fr/AccesLibre/UM/Pedago/physique/02b/unites/unites.pdf
les_unités.pdf
Document Adobe Acrobat 150.9 KB

20/03/2019 De la biomolécule à l'énergie, quelle place pour la production de Biogaz dans le mix énergétique de demain ?

 

par Pierre FONTANILLE

Institut Pascal Université Clermont Auvergne

Responsable Scientifique de la plate-forme BIO-VALO

Le défi énergétique et climatique auquel nous sommes confrontés nécessite le développement soutenu des énergies renouvelables. Parmi elles, la production de biogaz produit à partir de matière organique représentera une part importante de l’énergie verte de demain.

 

Situés au centre de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte et d’une politique de développement durable basée sur la valorisation et le recyclage de la biomasse, les procédés de méthanisation connaissent actuellement un fort développement industriel dans le secteur du traitement des déchets et de la production de biogaz. La capacité installée de production électrique en France représente actuellement près de 2 TWh/ an pour environ 650 unités de méthanisation alors que les projections pour l’horizon 2030 sont de 70 TWh et plusieurs centaines d’unités construites par an.

 

Mais que se passe-t-il exactement sous ces coupoles vertes caractéristiques que l’on commence à identifier dans nos territoires ? Quels sont les avantages/les risques de cette technologie ? Quelles sont les conséquences agronomiques ? Quelles sont les innovations pour le futur de cette filière ? Quelles biomolécules ? Quel biogaz pour demain : Biométhane, Hydrogène ?

 

Autant de questions qui trouveront une part de réponse lors de cette conférence.

09/04/2019 - Musique yéyé, scientisme et pseudo-sciences

14/05/2019 - Perception et sensibilité chez les plantes

12/06/2019 - Le cycle benzoïque

/09/2019 -

/10/2019 -

/11/2019 -

/12/2019 -